Recette : LA pâte à pain !

Et oui, le grand secret…à partir d’une recette prise sur internet et quelques ajustements maisons – basés sur des commentaires/remarques de pros ! – le tout en pousse lente, ce qui permet de prendre son temps et de ne pas avoir à pétrir pendant des heures…

Nota : Ayant un four de 90 cm dans lequel je peux largement faire rentrer 8 à 10 pâtons de 1Kg, j’ai adapter la recette afin de produire pour l’instant un total de 7 Kg de pain :

Le levain liquide ou poolish : le vendredi soir

  • 900 gr de farine « Saint-Uzienne »
  • à peine moins de 900 ml d’eau tiède dans laquelle je dilue :
  • 20 gr de levure fraiche par Kg de farine prévue
  1. Diluer la levure dans l’eau « tiède »
  2. Verser et mélanger avec votre farine
  3. Recouvrir d’un linge humide et laisser reposer au frais (9/15°) jusqu’au lendemain matin

15 Min de boulot ! Attention au débordement et prévoir un grand « saladier » car il va tripler de volume ! hum, la bonne odeur de levure…C’est marrant, ma fille adore ! 🙂

La pâte : le samedi matin

  • 1200 gr de farine « Saint-Uzienne » de notre minoterie préférée
  • 22 gr de sel
  • 600 ml d’eau
  • le levain liquide (env. 200 gr) de la portion d’avant (divisée par 5 que je répartis à la louche)

Ceci répété 5 fois dans des saladiers conséquents car cela va gonfler jusqu’au débordement… 50 min de boulot !

Donc un total de 1200 x 5 + 1000 de levain = 7Kg donc 7 x 20 gr de levure dans le levain liquide de l’étape précédente.

  • Dans le saladier, mettre la farine et le sel, bien mélanger avec un fouet manuel par exemple
  • Ajouter l’eau et préparer le début de pâte à la spatule
  • Puis ajouter la portion de levain liquide
  • Mélanger à la spatule et passer au pétrissage main env. 5 min, mais pas plus, cela ne sert à rien !
  • Couvrir d’un linge humide et laisser reposer au frais encore une fois (9/15°) jusqu’au lendemain matin

Les pâtons : dimanche matin

Tranquillement, le dimanche matin,

  • Renverser la pâte sur votre plan de travail bien fariné
  • Faire quelques pliages afin d’avoir une pâte qui ne colle pas trop aux mains,
  • Découper/enlever un morceau au besoin pour réduire sa taille sachant que les miens font 1400 gr
  • Former votre pâton avec le morceau principal en le pliant vers le centre à l’intérieur
  • Poser votre pâton dans un banneton généreusement fariné avec les pliures dessous
  • Répéter la manipulation pour tout vos saladiers et former un dernier pâton avec les restes si il y a
  • Couvrir d’un linge bien humide et mettre à reposer toujours entre 9° et 15° le temps que vous souhaitez

Vous devez obtenir une pate qui est un véritable caoutchouc ! elle s’étire et se rétracte mieux qu’un chewinggum…

Mettez la chauffe de votre four à bois en route, moi j’enfourne entre 14h et 16h, suivant que je fait ou non des pizzas avant…et 45 bonnes minutes plus tard…le bonheur !

 

Sachant que la préparation et la mise au four mérite à elles seules un article…on se revoit plus tard 🙂

PS : A mon avis cela vaut aussi pour un four conventionnel ! Alors n’hésitez pas, tentez la pousse lente. Pour la prochaine étape avec le levain maison, on devrait obtenir de plus grosse « bulles ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s