Interlude: poêle fusée / rocket stove

Ce blog étant aussi pour les « & compagnie », je voudrais aussi vous parler du poêle fusée que j’ai construit pour chauffer l’eau du jacuzzi de madame…:-) Et oui, un jacuzzi chauffé à l’électricité cela coûte un bras, j’ai donc chercher puis expérimenter un moyen de chauffer à moindre coût.

J’ai d’abord vu des radiateurs posés sur 2 moellons avec le feu dessous couplés à une petite pompe…mais rendement franchement mauvais…et design/sécurité vraiment à revoir…

Puis je suis tombé sur « Barnabé » qui à beaucoup travailler sur l’énergie et sur le concept d’origine américaine  : le poêle fusée ou rocket stove. Puis d’autres comme « bricoltout« . Cherchez sur YouTube, vous verrez, on trouve des exemples assez surprenant, mais principalement pour faire un BBQ. Et comme j’avais un vieux chauffe eau qui traînait par là…

Associer cela au concept de poêle de masse et j’en suis arriver à une solution qui me chauffe 700 litres avec quelques seaux de pieds vigne et tous les déchets possible de mon jardin. En 2 jours, de 14° jusqu’à 41° lors de mon dernier essai ! Le tout pratiquement sans fumée !

Le principe du poêle fusée est de forcer un très fort canal d’air sur la chambre de combustion, puis vers le tunnel d’évacuation des gaz pour une combustion totale des fumées. Il peut se construire de base avec 3 boites de conserve…et finir plus élaboré en poêle de masse dans une habitation.

Mes premiers essais furent d’incorporer le serpentin dans la cuve avec soudure et entrée/sortie à l’horizontale. Inconvénients : la qualité des soudures ou du bricolo…la tenue à la chaleur…bref des fuites…puis vint la difficulté de mettre et pouvoir retirer la cuve sur le serpentin. La cuve du chauffe eau en acier de 5 mm pèse largement 40 kg et cela me posa vite problème. Enfin la longueur du serpentin – 5 m – c’est trop court pour un bon transfert thermique.

rocket-ancienne-version

Peu de temps après la réalisation de mon four à pain, me vint l’idée de le transformer en poêle de masse et donc d’enrouler la spirale sur la cuve et de l’englober dans un matériel réfractaire cela sans aucune soudure ! eurêka ! J’ai acheter un tube de 25 m en diamètre 16, et le tuyau de la pompe est simplement tenu par des colliers.

Voila une étape, juste avant l’ajout du mortier réfractaire

rocket-et-grille-posee

Je pense qu’il pourrait être un peu plus performant avec une cheminée interne circulaire pour créer un « vortex » plus important et faire que le serpentin de cuivre monte plus haut sur le chapeau de la cuve car c’est très chaud là haut…alors que tout le reste (ou le cuivre passe) reste tempéré sur toute la durée de la chauffe. Il faut aussi jouer sur la longueur des éléments, mais c’est pas simple une fois que le tout est soudé !

Ci-dessous un petit schéma technique qui explique le principe, à vous de l’adapter à votre besoin.

plan-du-rocket

Je posterais une vidéo de démonstration expliquant la construction et son fonctionnent dès sa prochaine utilisation.

 

Publicités

9 réflexions sur “Interlude: poêle fusée / rocket stove

  1. Bonjour,
    Démarche intéressante. Si je peux vous donner un conseil : inverser la circulation de l’eau dans le serpentin, pour qu’elle rencontre la zone la plus chaude en dernier (échangeur a flux inversé)
    Cordialement
    JLS

    J'aime

  2. Bonjour,
    Projet sympathique mais pourquoi ne pas avoir gardé l’idée première de laisser le serpentin à l’intérieur, de la même façon que vous l’avez fait à l’extérieur.
    L’ air y est plus chaud donc une meilleure surface de contact avec le cuivre.
    Et comme c’est plus chaud en haut qu’en bas, l’entrée de l’eau froide se fait par le haut.

    J'aime

    1. Bonjour,
      Effectivement, il existe même des projets ou la cheminée est encore entourée d’un tube interne rempli de vermiculite, sur lequel j’aurai pu enrouler le cuivre…mais comme je ne suis pas un excellent plombier, j’ai abandonner l’idée des coudes et des soudures en intérieur – et aussi à cause du poids de la cuve et du réfractaire une fois posé dessus… Mais pour tout vous dire, mon plus gros problème maintenant, ce n’est plus la thermique, mais les « algues »…car à de telles températures cela devient un vrai bouillon de culture et cela vire trop facilement au vert. J’étudie donc le système de pompage et la filtration.
      Merci pour votre commentaire et tout cela donnera des idées à d’autres j’en suis certain

      J'aime

    2. >>Et comme c’est plus chaud en haut qu’en bas, l’entrée de l’eau froide se fait par le haut. » »
      Non, la façon optimum de réaliser un échange c’est de faire croiser les fluides du moins chaud vers plus chaud de façon à maximiser les écarts de température tout au long de l’échangeur. Le transfert entre les deux fluides est proportionnel à l’écart de température (le delta T).

      J'aime

  3. Bonjour,
    pouvez-vous me donner quelques infos concernant votre installation.
    Votre spa fait quel volume?
    Combien d degré vous gagnez par heure de chauffe?
    Cela pourra m’aider afin de déterminer la longueur de cuivre et le temps de chauffe qu’il me faut pour une piscine de 40m3.
    Merci

    J'aime

    1. J’ai envie de dire « Aie, Aie !  » – mon spa fait 700 litres…c’est un 4 places – et je passe de 10 à 39° en 48h (en plein hiver) sachant que je ne chauffe que la journée…donc cela fait 29° de gagnés sur 35h env. pour 700l. PS : je vous conseille de bien regarder sur le net…il semblerait qu’il y ait plein de modèle….parce que là il va vous falloir un monstre avec la totale…Barnabé à de bons exemples a étudier

      J'aime

      1. Merci, je vais donc voir tout ça.
        bien sûr je ne compte pas amener ma piscine à des températures de celles d’un spa mais si je pouvais gagner quelques degrés, c’est toujours ça…
        Merci JLS de l’info.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s