Déshydrater le levain

Pour converser son levain pendant de longues périodes, comme celle des grandes vacances, je viens de tenter la déshydratation. Il faut étaler 2 bonnes cuillères de levain très finement sur un papier de cuisson et le laisser sécher. Cela va très vite. On obtient une croute à décoller et casser en morceau qu’il faut ensuite conserver dans un bocal à confiture. Au retour, l’hydrater avec un peu d’eau (sans chlore bien sur) et hop ! nous voilà reparti pour de nouvelles fournées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s